« Mangez-la ainsi : la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main. Vous la mangerez à la hâte. C'est la Pâque du Seigneur » Exode, 12, 11

 

Le peuple des Hébreux se prépare à quitter l'esclavage pour une terre de liberté. Moïse leur donne les conseils de Dieu pour qu'ils se préparent à cette libération, et parmi ces conseils, celui-ci : manger à la hâte le repas, être prêt à partir, les sandales aux pieds.

Il ne s'agit pas d'un repas rapide, peu consistant, pris tout seul comme dans un fast-food d'aujourd'hui, mais d'un bon repas, avec des viandes cuites, un repas mangé ensemble. Un peu comme un de nos repas de fête de fin d'année. Imaginons que nous partagions la dinde et la bûche de noël « le bâton à la main », prêt à prendre la route. Avec l'idée que nous sommes en route vers une lumière nouvelle. Que ces fêtes de fin d'année ne sont pas la fin de quelque chose, mais le début d'une vie nouvelle. Alors peut-être que ces repas auront un goût différent, celui du partage et non celui de la richesse, celui du commencement et non celui de la satiété. Peut-être que nous pourrons sortir non pas repus, mais affamés de tels repas. Affamés de vie, affamés d'amour.

 

Alors, au moment où les invités se mettront à la table, à Noël ou au réveillon, pensons un peu à ce repas pris à la hâte par les Hébreux.

Tag(s) : #PRIERES

Partager cet article

Repost 0